Bible > Colossiens

Table des livres de la Bible

Colossiens

51-colossiens
colossiens
Chapitres : 1 2 3 4

COLOSSIENS 1

Col 1.1 Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Timothée,
Col 1.2 aux saints et fidèles frères en Christ qui sont à Colosses; que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père!
Col 1.3 Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et nous ne cessons de prier pour vous,
Col 1.4 ayant été informés de votre foi en Jésus-Christ et de votre charité pour tous les saints,
Col 1.5 à cause de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l'Evangile vous a précédemment fait connaître.
Col 1.6 Il est au milieu de vous, et dans le monde entier; il porte des fruits, et il va grandissant, comme c'est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité,
Col 1.7 d'après les instructions que vous avez reçues d'Epaphras, notre bien-aimé compagnon de service, qui est pour vous un fidèle ministre de Christ,
Col 1.8 et qui nous a appris de quelle charité l'Esprit vous anime.
Col 1.9 C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle,
Col 1.10 pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu,
Col 1.11 fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients.
Col 1.12 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière,
Col 1.13 qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,
Col 1.14 en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.
Col 1.15 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.
Col 1.16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.
Col 1.17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.
Col 1.18 Il est la tête du corps de l'Eglise; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.
Col 1.19 Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui;
Col 1.20 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.
Col 1.21 Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair,
Col 1.22 pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche,
Col 1.23 si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre.
Col 1.24 Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Eglise.
Col 1.25 C'est d'elle que j'ai été fait ministre, selon la charge que Dieu m'a donnée auprès de vous, afin que j'annonçasse pleinement la parole de Dieu,
Col 1.26 le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints,
Col 1.27 à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l'espérance de la gloire.
Col 1.28 C'est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ.
Col 1.29 C'est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi.

COLOSSIENS 2


Col 2.1 Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour tous ceux qui n'ont pas vu mon visage en la chair,
Col 2.2 afin qu'ils aient le coeur rempli de consolation, qu'ils soient unis dans la charité, et enrichis d'une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ,
Col 2.3 mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.
Col 2.4 Je dis cela afin que personne ne vous trompe par des discours séduisants.
Col 2.5 Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre foi en Christ.
Col 2.6 Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui,
Col 2.7 étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.
Col 2.8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.
Col 2.9 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
Col 2.10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
Col 2.11 Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:
Col 2.12 ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts.
Col 2.13 Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses;
Col 2.14 il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix;
Col 2.15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.
Col 2.16 Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats:
Col 2.17 c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.
Col 2.18 Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles,
Col 2.19 sans s'attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l'accroissement que Dieu donne.
Col 2.20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:
Col 2.21 Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas!
Col 2.22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?
Col 2.23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.

COLOSSIENS 3


Col 3.1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.
Col 3.2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
Col 3.3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.
Col 3.4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.
Col 3.5 Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie.
Col 3.6 C'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion,
Col 3.7 parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés.
Col 3.8 Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche.
Col 3.9 Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres,
Col 3.10 et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé.
Col 3.11 Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.
Col 3.12 Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.
Col 3.13 Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.
Col 3.14 Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.
Col 3.15 Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos coeurs. Et soyez reconnaissants.
Col 3.16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l'inspiration de la grâce.
Col 3.17 Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.
Col 3.18 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur.
Col 3.19 Maris, aimez vos femmes, et ne vous aigrissez pas contre elles.
Col 3.20 Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur.
Col 3.21 Pères, n'irritez pas vos enfants, de peur qu'ils ne se découragent.
Col 3.22 Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur.
Col 3.23 Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,
Col 3.24 sachant que vous recevrez du Seigneur l'héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.
Col 3.25 Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n'y a point d'acception de personnes.

COLOSSIENS 4


Col 4.1 Maîtres, accordez à vos serviteurs ce qui est juste et équitable, sachant que vous aussi vous avez un maître dans le ciel.
Col 4.2 Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces.
Col 4.3 Priez en même temps pour nous, afin que Dieu nous ouvre une porte pour la parole, en sorte que je puisse annoncer le mystère de Christ, pour lequel je suis dans les chaînes,
Col 4.4 et le faire connaître comme je dois en parler.
Col 4.5 Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors, et rachetez le temps.
Col 4.6 Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.
Col 4.7 Tychique, le bien-aimé frère et le fidèle ministre, mon compagnon de service dans le Seigneur, vous communiquera tout ce qui me concerne.
Col 4.8 Je l'envoie exprès vers vous, pour que vous connaissiez notre situation, et pour qu'il console vos coeurs.
Col 4.9 Je l'envoie avec Onésime, le fidèle et bien-aimé frère, qui est des vôtres. Ils vous informeront de tout ce qui se passe ici.
Col 4.10 Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s'il va chez vous, accueillez-le);
Col 4.11 Jésus, appelé Justus, vous salue aussi. Ils sont du nombre des circoncis, et les seuls qui aient travaillé avec moi pour le royaume de Dieu, et qui aient été pour moi une consolation.
Col 4.12 Epaphras, qui est des vôtres, vous salue: serviteur de Jésus-Christ, il ne cesse de combattre pour vous dans ses prières, afin que, parfaits et pleinement persuadés, vous persistiez dans une entière soumission à la volonté de Dieu.
Col 4.13 Car je lui rends le témoignage qu'il a une grande sollicitude pour vous, pour ceux de Laodicée, et pour ceux d'Hiérapolis.
Col 4.14 Luc, le médecin bien-aimé, vous salue, ainsi que Démas.
Col 4.15 Saluez les frères qui sont à Laodicée, et Nymphas, et l'Eglise qui est dans sa maison.
Col 4.16 Lorsque cette lettre aura été lue chez vous, faites en sorte qu'elle soit aussi lue dans l'Eglise des Laodicéens, et que vous lisiez à votre tour celle qui vous arrivera de Laodicée.
Col 4.17 Et dites à Archippe: Prends garde au ministère que tu as reçu dans le Seigneur, afin de le bien remplir.
Col 4.18 Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. Souvenez-vous de mes liens. Que la grâce soit avec vous!
Chapitres : 1 2 3 4

COLOSSIENS 1

L'épître de saint Paul apôtre aux Colossiens 1:1 Paul Apôtre de Jésus-Christ, par la volonté de Dieu, et le frère Timothée: 1:2 Aux Saints et frères, fidèles en Christ, qui sont à Colosses; Grâce vous soit et paix de par Dieu notre Père, et de par le Seigneur Jésus-Christ. 1:3 Nous rendons grâces à Dieu, qui est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et nous prions toujours pour vous. 1:4 Ayant ouï parler de votre foi en Jésus-Christ, et de votre charité envers tous les Saints: 1:5 À cause de l’espérance des biens qui vous sont réservés dans les Cieux, et dont vous avez eu ci-devant connaissance par la parole de la vérité, c’est-à-dire, l’Évangile, 1:6 Qui est parvenu jusqu’à vous, comme il l’est aussi dans tout le monde, et il y fructifie, de même que parmi vous, depuis le jour que vous avez entendu et connu la grâce de Dieu dans la vérité. 1:7 Comme vous avez été instruits aussi par Épaphras notre cher compagnon de service, qui est fidèle Ministre de Christ pour vous: 1:8 Et qui nous a appris quelle est la charité que vous avez en l’Esprit. 1:9 C’est pourquoi depuis le jour que nous avons appris ces choses, nous ne cessons point de prier pour vous, et de demander à Dieu que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle: 1:10 Afin que vous vous conduisiez dignement comme il est séant selon le Seigneur, en lui plaisant entièrement, fructifiant en toute bonne oeuvre, et croissant en la connaissance de Dieu. 1:11 Étant fortifiés en toute force selon la puissance de sa gloire, en toute patience, et tranquillité d’esprit, avec joie. 1:12 Rendant grâces au Père, qui nous a rendus capables de participer à l’héritage des Saints dans la lumière: 1:13 Qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres, et nous a transportés au Royaume de son Fils bien-aimé: 1:14 En qui nous avons rédemption par son sang, savoir, la rémission des péchés. 1:15 Lequel est l’image de Dieu invisible, le premier-né de toute créature. 1:16 Car par lui ont été créées toutes les choses qui sont aux Cieux, et en la terre, les visibles et les invisibles, soit les Trônes, ou les Dominations, ou les Principautés, ou les Puissances, toutes choses ont été créées par lui, et pour lui. 1:17 Et il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui. 1:18 Et c’est lui qui est le Chef du corps de l’Église, et qui est le commencement et le premier-né d’entre les morts, afin qu’il tienne le premier lieu en toutes choses. 1:19 Car le bon plaisir du Père a été que toute plénitude habitât en lui: 1:20 Et de réconcilier par lui toutes choses avec soi, ayant fait la paix par le sang de sa croix, savoir, tant les choses qui sont aux Cieux, que celles qui sont en la terre. 1:21 Et vous qui étiez autrefois éloignés de lui, et qui étiez ses ennemis en votre entendement, et en mauvaises oeuvres: 1:22 Il vous a maintenant réconciliés par le corps de sa chair, en sa mort, pour vous rendre saints, sans tache, et irrépréhensibles devant lui. 1:23 Si toutefois vous demeurez en la foi, étant fondés et fermes, et n’étant point transportés hors de l’espérance de l’Évangile que vous avez ouï, lequel est prêché à toute créature qui est sous le ciel, et duquel, moi Paul, j’ai été fait ministre. 1:24 Je me réjouis donc maintenant en mes souffrances pour vous, et j’accomplis le reste des afflictions de Christ en ma chair, pour son corps, qui est l’Église: 1:25 De laquelle j’ai été fait ministre, selon la dispensation de Dieu qui m’a été donnée envers vous, pour accomplir la parole de Dieu: 1:26 Savoir le mystère qui avait été caché dans tous les siècles et dans tous les âges, mais qui est maintenant manifesté à ses Saints: 1:27 Auxquels Dieu a voulu donner à connaître quelles sont les richesses de la gloire de ce mystère parmi les Gentils, c’est-à-savoir Christ, qui a été prêché parmi vous, et qui est l’espérance de la gloire, 1:28 Lequel nous annonçons, en exhortant tout homme, et en enseignant tout homme en toute sagesse, afin que nous rendions tout homme parfait en Jésus-Christ. 1:29 À quoi aussi je travaille, en combattant selon son efficace, qui agit puissamment en moi.

COLOSSIENS 2

2:1 Or je veux que vous sachiez combien est grand le combat que j’ai pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour tous ceux qui n’ont point vu ma présence en la chair; 2:2 Afin que leurs coeurs soient consolés, eux étant joints ensemble dans la charité, et dans toutes les richesses d’une pleine certitude d’intelligence, pour la connaissance du mystère de notre Dieu et Père, et de Christ: 2:3 En qui sont cachés tous les trésors de sapience et de science. 2:4 Or je dis ceci afin que personne ne vous abuse par des paroles de persuasion. 2:5 Car bien que je sois absent de corps, toutefois je suis avec vous en esprit, me réjouissant, et voyant votre ordre et la fermeté de votre foi, que vous avez en Christ. 2:6 Ainsi donc que vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, cheminez en lui: 2:7 Étant enracinés et édifiés en lui, et fortifiés en la foi, selon que vous avez été enseignés, abondant en elle avec action de grâces. 2:8 Prenez garde que personne ne vous butine par la philosophie, et par une vaine déception, selon la tradition des hommes, selon les rudiments du monde, et qui ne sont pas selon Christ. 2:9 Car toute la plénitude de la Divinité habite en lui corporellement. 2:10 Et vous êtes rendus accomplis en lui, qui est le Chef de toute principauté et puissance: 2:11 En qui aussi vous êtes circoncis d’une Circoncision faite sans main, par le dépouillement du corps des péchés de la chair, qui est la Circoncision de Christ: 2:12 Étant ensevelis avec lui par le Baptême: en qui aussi vous êtes ensemble ressuscités par la foi de l’efficace de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. 2:13 Et lorsque vous étiez morts dans vos offenses, et dans le prépuce de votre chair, il vous a vivifiés ensemble avec lui, vous ayant gratuitement pardonné toutes vos offenses. 2:14 En ayant effacé l’obligation qui était contre nous, laquelle consistait en des ordonnances, et nous était contraire, et laquelle il a entièrement abolie, l’ayant attachée à la croix. 2:15 Ayant dépouillé les principautés et les puissances, qu’il a publiquement menées en montre, triomphant d’elles en la croix. 2:16 Que personne donc ne vous condamne pour le manger ou pour le boire, ou pour la distinction d’un jour de Fête, ou pour un jour de nouvelle lune, ou pour les sabbats. 2:17 Lesquelles choses sont l’ombre de celles qui étaient à venir, mais le corps en est en Christ. 2:18 Que personne ne vous maîtrise à son plaisir par humilité d’esprit, et par le service des Anges, s’ingérant dans des choses qu’il n’a point vues, étant témérairement enflé du sens de sa chair: 2:19 Et ne retenant point le Chef, duquel tout le Corps étant fourni et ajusté ensemble par les jointures et les liaisons, croît d’un accroissement de Dieu. 2:20 Si donc vous êtes morts avec Christ, quant aux rudiments du monde, pourquoi vous charge-t-on d’ordonnances, comme si vous viviez au monde? 2:21 Savoir, Ne mange, Ne goûte, Ne touche point. 2:22 Qui sont toutes choses périssables par l’usage, et établies suivant les commandements et les doctrines des hommes: 2:23 Et qui ont pourtant quelque apparence de sagesse en dévotion volontaire, et en humilité d’esprit, et en ce qu’elles n’épargnent nullement le corps, et n’ont aucun égard au rassasiement de la chair.

COLOSSIENS 3

3:1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses qui sont en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. 3:2 Pensez aux choses qui sont en haut, et non à celles qui sont sur la terre. 3:3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. 3:4 Quand Christ, qui est votre vie, apparaîtra, vous paraîtrez aussi alors avec lui en gloire. 3:5 Mortifiez donc vos membres qui sont sur la terre, la paillardise, la souillure, les affections déréglées, la mauvaise convoitise, et l’avarice, qui est une idolâtrie; 3:6 Pour lesquelles choses la colère de Dieu vient sur les enfants de rébellion. 3:7 Et dans lesquelles vous avez cheminé autrefois, quand vous viviez en elles. 3:8 Mais rejetez maintenant toutes ces choses, la colère, l’animosité, la médisance; et qu’aucune parole déshonnête ne sorte de votre bouche. 3:9 Ne mentez point l’un à l’autre, ayant dépouillé le vieil homme avec ses actions, 3:10 Et ayant revêtu le nouvel-homme, qui se renouvelle en connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. 3:11 En qui il n’y a ni Grec, ni Juif, ni Circoncision, ni Prépuce, ni Barbare, ni Scythe, ni esclave, ni libre: mais Christ y est tout, et en tous. 3:12 Soyez donc, comme étant des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtus des entrailles de miséricorde, de bénignité, d’humilité, de douceur, d’esprit patient: 3:13 Vous supportant les uns les autres, et vous pardonnant les uns aux autres: et si l’un a querelle contre l’autre, comme Christ vous a pardonné, vous aussi faites-en de même. 3:14 Et outre tout cela, soyez revêtus de la charité, qui est le lien de la perfection. 3:15 Et que la paix de Dieu, à laquelle vous êtes appelés pour être un seul corps, tienne le principal lieu dans vos coeurs; et soyez reconnaissants. 3:16 Que la parole de Christ habite en vous abondamment en toute sagesse, vous enseignant et vous exhortant l’un l’autre par des Psaumes, des hymnes, et des cantiques spirituels, avec grâce, chantant de votre coeur au Seigneur. 3:17 Et quelque chose que vous fassiez, soit par parole ou par oeuvre, faites tout au Nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à notre Dieu et Père. 3:18 Femmes, soyez sujettes à vos maris, comme il est convenable selon le Seigneur. 3:19 Maris, aimez vos femmes, et ne vous aigrissez point contre elles. 3:20 Enfants, obéissez à vos pères et à vos mères en toutes choses: car cela est agréable au Seigneur. 3:21 Pères, n’irritez point vos enfants, afin qu’ils ne perdent pas courage. 3:22 Serviteurs, obéissez en toutes choses à ceux qui sont vos maîtres selon la chair, ne servant point à l’oeil, comme voulant complaire aux hommes, mais en simplicité de coeur, craignant Dieu. 3:23 Et quelque chose que vous fassiez, faites tout de bon coeur, comme le faisant pour le Seigneur, et non pas pour les hommes: 3:24 Sachant que vous recevrez du Seigneur le salaire de l’héritage: car vous servez Christ le Seigneur. 3:25 Mais celui qui fait injustement, recevra ce qu’il aura fait injustement: car en Dieu il n’y a point d’égard à l’apparence des personnes.

COLOSSIENS 4

4:1 Maîtres, rendez le droit et l’équité à vos serviteurs, sachant que vous aussi avez un Seigneur dans les Cieux. 4:2 Persévérez dans la prière, veillant en elle avec actions de grâces: 4:3 Priez aussi tous ensemble pour nous, afin que Dieu nous ouvre la porte de la parole, pour annoncer le mystère de Christ, pour lequel aussi je suis prisonnier. 4:4 Afin que je le manifeste selon qu’il faut que j’en parle. 4:5 Conduisez-vous sagement envers ceux de dehors, rachetant le temps. 4:6 Que votre parole soit toujours assaisonnée de sel avec grâce, afin que vous sachiez comment vous avez à répondre à chacun. 4:7 Tychique, notre frère bien-aimé, et fidèle Ministre, et compagnon de service en notre Seigneur, vous fera savoir tout mon état: 4:8 Je l’ai envoyé vers vous expressément, afin qu’il connaisse de votre état, et qu’il console vos coeurs: 4:9 Avec Onésime notre fidèle et bien-aimé frère, qui est des vôtres: ils vous avertiront de toutes les affaires de deçà. 4:10 Aristarque, qui est prisonnier avec moi, vous salue aussi, et Marc qui est le cousin de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu un ordre; s’il vient à vous, recevez-le, 4:11 Et Jésus, appelé Juste, qui sont de la Circoncision: ceux-ci, mes compagnons d’oeuvre au Royaume de Dieu, sont les seuls qui m’ont été en consolation. 4:12 Épaphras, qui est des vôtres, Serviteur de Christ, vous salue, combattant toujours pour vous par ses prières, afin que vous demeuriez parfaits et accomplis en toute la volonté de Dieu. 4:13 Car je lui rends témoignage qu’il a un grand zèle pour vous, et pour ceux de Laodicée, et pour ceux d’Hiérapolis. 4:14 Luc, le médecin bien-aimé, vous salue; et Démas aussi. 4:15 Saluez les frères qui sont à Laodicée, et Nymphas, avec l’Église qui est en sa maison. 4:16 Et quand cette Lettre aura été lue entre vous, faites qu’elle soit aussi lue dans l’Église des Laodiciens; et vous aussi lisez celle qui est venue de Laodicée. 4:17 Et dites à Archippe; Prends garde à l’administration que tu as reçue en notre Seigneur, afin que tu l’accomplisses. 4:18 La salutation est de la propre main de moi Paul. Souvenez-vous de mes liens. La grâce soit avec vous, Amen.
Chapitres : 1 2 3 4

Épître aux COLOSSIENS

COLOSSIENS 1

1 Paul, apôtre du christ Jésus par la volonté de Dieu, et Timothée, le frère, aux saints et fidèles frères en Christ qui sont à Colasses* :
2 Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père [et du seigneur Jésus Christ] !
— v. 1 : ou : Colosses.

3 Nous rendons grâces au Dieu et Père de notre seigneur Jésus Christ, priant toujours pour vous*,
4 ayant ouï parler de votre foi dans le christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les saints,
5 à cause de l’espérance qui vous est réservée dans les cieux et dont vous avez déjà ouï parler dans la parole de la vérité de l’évangile,
6 qui est parvenu jusqu’à vous, comme aussi [il l’est] dans tout le monde, et qui porte du fruit et croît, comme aussi parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu en vérité,
7 comme vous l’avez entendue d’Épaphras, notre bien-aimé compagnon de service*, qui est un fidèle serviteur du Christ pour vous,
8 qui nous a aussi fait connaître votre amour dans l’Esprit.
— v. 3 : ou : Nous rendons toujours grâces au … Christ, priant pour vous. — v. 7 : litt.: co-esclave.

9 C’est pourquoi nous aussi, depuis le jour où nous en avons ouï parler, nous ne cessons pas de prier et de demander pour vous que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle,
10 pour marcher d’une manière digne du Seigneur pour lui plaire à tous égards, portant du fruit en toute bonne œuvre, et croissant par la connaissance de Dieu :
11 étant fortifiés en toute force, selon la puissance de sa gloire, pour toute patience et constance*, avec joie,
12 rendant grâces au Père qui nous a rendus capables* de participer au lot des saints dans la lumière ;
13 qui nous a délivrés du pouvoir des ténèbres, et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,
14 en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés ;
15 qui est [l’]image du Dieu invisible, [le] premier-né de toute [la] création ;
16 car par lui ont été créées toutes choses, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes, ou seigneuries, ou principautés, ou autorités : toutes choses ont été créées par lui et pour lui ;
17 et lui est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui ;
18 et il est le chef* du corps, de l’assemblée, lui qui est [le] commencement, [le] premier-né d’entre les morts, afin qu’en toutes choses il tienne, lui, la première place ;
19 car, en lui, toute la plénitude s’est plu à habiter,
20 et, par lui, à réconcilier toutes choses avec elle-même*, ayant fait la paix par le sang de sa croix, par lui, soit les choses qui sont sur la terre, soit les choses qui sont dans les cieux.
21 Et vous qui étiez autrefois étrangers et ennemis quant à votre entendement, dans les mauvaises œuvres,
22 il vous a toutefois maintenant réconciliés dans* le corps de sa chair, par la mort, pour vous présenter saints et irréprochables et irrépréhensibles devant lui,
23 si du moins vous demeurez dans la foi, fondés et fermes, et ne vous laissant pas détourner de l’espérance de l’évangile que vous avez ouï, lequel a été prêché dans toute la création qui est sous le ciel, [et] duquel moi, Paul, je suis devenu serviteur.
— v. 11 : ailleurs : longanimité. — v. 12 : ou : dignes. — v. 18 : la tête. — v. 20 : c’est-à-dire : la plénitude, comparer 2:9. — v. 22 : ou : par.

24 Maintenant, je me réjouis dans les* souffrances pour vous, et j’accomplis dans ma chair ce qui reste [encore à souffrir] des afflictions du Christ pour son corps qui est l’assemblée,
25 de laquelle moi je suis devenu serviteur selon l’administration de Dieu qui m’a été donnée envers vous, pour compléter la parole de Dieu,
26 [savoir] le mystère qui avait été caché dès les* siècles et dès les* générations, mais qui a été maintenant manifesté à ses saints,
27 auxquels Dieu a voulu donner à connaître quelles sont les richesses de la gloire de ce mystère parmi les nations, c’est-[à-dire] Christ en* vous l’espérance de la gloire,
28 lequel* nous annonçons, exhortant tout homme et enseignant tout homme en toute sagesse, afin que nous présentions tout homme parfait en Christ :
29 à quoi aussi je travaille, combattant selon son opération qui opère en moi avec puissance.
— v. 24 : ou : mes. — v. 26 : ou : aux. — v. 27 : ou : parmi. — v. 28 : c’est-à-dire Christ.

COLOSSIENS 2

1 Car je veux que vous sachiez quel combat j’ai pour vous et pour ceux qui sont à Laodicée, et tous ceux qui n’ont point vu mon visage en la chair,
2 afin que leurs cœurs soient consolés, étant unis ensemble dans l’amour et pour toutes les richesses de la pleine certitude d’intelligence, pour la connaissance du mystère de Dieu,
3 dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.
4 Or je dis ceci, afin que personne ne vous séduise par des discours spécieux ;
5 car lors même que je suis absent de corps*, toutefois je suis avec vous en esprit, me réjouissant et voyant votre ordre, et la fermeté de votre foi en Christ.
— v. 5 : litt.: de chair.

6 Comme donc vous avez reçu le christ Jésus, le Seigneur,
7 marchez en lui, enracinés et édifiés en lui, et affermis dans la foi, selon que vous avez été enseignés, abondant en elle avec des actions de grâces.
8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie* par la philosophie et par de vaines déceptions, selon l’enseignement** des hommes, selon les éléments du monde, et non selon Christ ;
9 car en lui habite toute la plénitude de la déité corporellement ;
10 et vous êtes accomplis* en lui, qui est le chef** de toute principauté et autorité,
11 en qui aussi vous avez été circoncis d’une circoncision qui n’a pas été faite de main, dans le dépouillement du corps de la chair par la circoncision du Christ,
12 étant ensevelis avec lui dans* le baptême, dans* lequel aussi vous avez été ressuscités ensemble par la foi en l’opération de Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts.
13 Et vous, lorsque vous étiez morts dans vos fautes et dans l’incirconcision de votre chair, il vous a vivifiés ensemble avec lui, nous ayant pardonné toutes nos fautes,
14 ayant effacé l’obligation* qui était contre nous, [laquelle consistait] en ordonnances [et] qui nous était contraire, et il l’a ôtée en la clouant à la croix :
15 ayant dépouillé les principautés et les autorités, il les a produites en public, triomphant d’elles en la [croix].
— v. 8* : ou : ne vous dépouille. — v. 8** : ou : la tradition. — v. 10* : c’est-à-dire : pleins ou remplis. — v. 10** : ou : la tête. — v. 12 : ou : par. — v. 14 : écrit, — obligation à laquelle quelqu’un est soumis par sa signature.

16 Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d’un jour de fête ou de nouvelle lune, ou de sabbats,
17 qui sont une ombre des choses à venir ; mais le corps* est du Christ.
18 Que personne ne vous frustre du prix [du combat], faisant sa volonté propre dans [l’]humilité et dans [le] culte des anges, s’ingérant dans les choses qu’il n’a pas vues*, enflé d’un vain orgueil par les pensées de sa chair,
19 et ne tenant pas ferme le chef*, duquel tout le corps, alimenté et bien uni ensemble par des jointures et des liens, croît de l’accroissement de Dieu.
— v. 17 : la réalité par opposition à l’ombre. — v. 18 : ou, selon d’autres : s’abandonnant à ses visions. — v. 19 : ou : la tête.

20 Si vous êtes morts* avec Christ aux éléments du monde, pourquoi, comme si vous étiez encore en vie dans le monde, établissez-vous** des ordonnances,
21 — ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas !
22 — (choses qui sont toutes destinées à périr par l’usage,) selon les commandements et les enseignements des hommes
23 (qui ont bien une apparence de sagesse en dévotion volontaire et en humilité, et en ce qu’elles n’épargnent pas le corps, ne [lui] rendant pas un certain honneur), pour la satisfaction de la chair ?
— v. 20* : ou : mourûtes ; c’est un fait passé. — v. 20** : ou : êtes-vous assujettis à.

COLOSSIENS 3

1 Si donc vous avez été ressuscités avec le Christ, cherchez les choses qui sont en haut, où le Christ est assis à la droite de Dieu ;
2 pensez aux choses qui sont en haut, non pas à celles qui sont sur la terre ;
3 car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu.
4 Quand le Christ qui est notre* vie, sera manifesté, alors vous aussi, vous serez manifestés avec lui en gloire.
— v. 4 : plusieurs lisent : votre.

5 Mortifiez donc vos membres qui sont sur la terre, la fornication, l’impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise, et la cupidité, qui est de l’idolâtrie ;
6 à cause desquelles la colère de Dieu vient sur les fils de la désobéissance ;
7 parmi lesquels* vous aussi vous avez marché autrefois, quand vous viviez dans ces choses.
— v. 7 : ou : dans lesquelles.

8 Mais maintenant, renoncez, vous aussi, à toutes ces choses : colère, courroux, malice, injures, paroles honteuses venant de votre bouche.
9 Ne mentez point l’un à l’autre, ayant dépouillé le vieil homme avec ses actions
10 et ayant revêtu le nouvel [homme] qui est renouvelé en connaissance, selon [l’]image de celui qui l’a créé,
11 où il n’y a pas Grec et Juif, circoncision et incirconcision, barbare, Scythe, esclave, homme libre ; mais où Christ est tout* et en tous.
— v. 11 : litt.: toutes choses.

12 Revêtez-vous donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, d’entrailles* de miséricorde, de bonté**, d’humilité, de douceur, de longanimité,
13 vous supportant l’un l’autre et vous pardonnant les uns aux autres, si l’un a un sujet de plainte contre un autre ; comme aussi le Christ vous a pardonné, vous aussi [faites] de même.
14 Et par-dessus toutes ces choses, [revêtez-vous] de l’amour, qui est le lien de la perfection.
15 Et que la paix du Christ, à laquelle aussi vous avez été appelés en un seul corps, préside dans vos cœurs ; et soyez reconnaissants.
— v. 12* : de sentiments profonds. — v. 12** : de bonté, d’humilité … : compléments de revêtez-vous et non pas d’entrailles.

16 Que la parole du Christ habite en vous richement, — en toute sagesse vous* enseignant et vous exhortant l’un l’autre, par des psaumes, des hymnes, des cantiques spirituels, chantant de** vos cœurs à Dieu dans [un esprit de] grâce.
17 Et quelque chose que vous fassiez, en parole ou en œuvre, [faites] tout au nom du seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu le Père.
— v. 16* : ou : — richement en toute sagesse, vous. — v. 16** : litt.: dans.

18 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur.
19 Maris, aimez vos femmes et ne vous aigrissez pas contre elles.
20 Enfants, obéissez à vos parents en toutes choses, car cela est agréable dans le Seigneur.
21 Pères, n’irritez pas vos enfants, afin qu’ils ne soient pas découragés.
22 Esclaves, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, ne servant pas sous leurs yeux seulement, comme voulant plaire aux hommes, mais en simplicité de cœur, craignant le Seigneur.
23 Quoi que vous fassiez, faites-[le] de cœur, comme pour le Seigneur et non pour les hommes,
24 sachant que du Seigneur vous recevrez la récompense de l’héritage : vous servez* le seigneur** Christ.
25 Car celui qui agit injustement, recevra ce qu’il aura fait injustement ; et il n’y a pas d’acception de personnes.

COLOSSIENS 4

1 Maîtres, accordez à vos esclaves ce qui est juste et équitable, sachant que vous aussi vous avez un maître dans les cieux.
— v. 24* : servir, être esclave. — v. 24** : ou : le maître.

2 Persévérez dans la prière, veillant en elle avec des actions de grâces ;
3 priant en même temps aussi pour nous, afin que Dieu nous ouvre une porte pour la parole, pour annoncer le mystère du Christ, [mystère] pour lequel aussi je suis lié,
4 afin que je le manifeste comme je dois parler.

5 Marchez dans la sagesse envers ceux de dehors, saisissant l’occasion.
6 Que votre parole soit toujours dans [un esprit de] grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment vous devez répondre à chacun.

7 Tychique, le bien-aimé frère et fidèle serviteur et compagnon de service* dans le Seigneur, vous fera savoir tout ce qui me concerne :
8 je l’ai envoyé vers vous tout exprès, afin qu’il connaisse l’état de vos affaires, et qu’il console vos cœurs,
9 avec Onésime, le fidèle et bien-aimé frère, qui est des vôtres. Ils vous informeront de toutes les choses d’ici.
— v. 7 : litt.: co-esclave.

10 Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, et Marc, le neveu* de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu des ordres (s’il vient vers vous, recevez-le),
11 et Jésus appelé Juste, — qui sont de la circoncision*. Ceux-ci sont les seuls compagnons d’œuvre pour le royaume de Dieu qui [aussi] m’ont été en consolation.
12 Épaphras qui est des vôtres, esclave du christ Jésus, vous salue, combattant toujours pour vous par des prières, afin que vous demeuriez* parfaits et bien assurés dans toute la volonté de Dieu** ;
13 car je lui rends témoignage qu’il est dans un grand travail [de cœur] pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour ceux qui sont à Hiérapolis.
14 Luc, le médecin bien-aimé, vous salue, et Démas.
15 Saluez les frères qui sont à Laodicée, et Nymphas, et l’assemblée qui [se réunit] dans sa maison.
16 Et quand la lettre aura été lue parmi vous, faites qu’elle soit lue aussi dans l’assemblée des Laodicéens, et vous aussi lisez celle qui [viendra] de Laodicée.
17 Et dites à Archippe : Prends garde au service que tu as reçu dans le Seigneur, afin que tu l’accomplisses.
— v. 10 : ou : cousin. — v. 11 : c’est-à-dire : d’origine juive. — v. 12* : ou : soyez. — v. 12** : litt.: en toute volonté de Dieu, en tout ce qui est tel.

18 La salutation, de la propre main de moi, Paul. — Souvenez-vous de mes liens. La grâce soit avec vous !