Bible-Nahum

< Retour Bible

Nahum

Sample Description34-nahum
nahum
Chapitres : 1 2 3

NAHUM 1


Nah. 1.1 Oracle sur Ninive. Livre de la prophétie de Nahum, d'Elkosch.
Nah. 1.2 L'Eternel est un Dieu jaloux, il se venge; L'Eternel se venge, il est plein de fureur; L'Eternel se venge de ses adversaires, Il garde rancune à ses ennemis.
Nah. 1.3 L'Eternel est lent à la colère, il est grand par sa force; Il ne laisse pas impuni. L'Eternel marche dans la tempête, dans le tourbillon; Les nuées sont la poussière de ses pieds.
Nah. 1.4 Il menace la mer et la dessèche, Il fait tarir tous les fleuves; Le Basan et le Carmel languissent, La fleur du Liban se flétrit.
Nah. 1.5 Les montagnes s'ébranlent devant lui, Et les collines se fondent; La terre se soulève devant sa face, Le monde et tous ses habitants.
Nah. 1.6 Qui résistera devant sa fureur? Qui tiendra contre son ardente colère? Sa fureur se répand comme le feu, Et les rochers se brisent devant lui.
Nah. 1.7 L'Eternel est bon, Il est un refuge au jour de la détresse; Il connaît ceux qui se confient en lui.
Nah. 1.8 Mais avec des flots qui déborderont Il détruira la ville, Et il poursuivra ses ennemis jusque dans les ténèbres.
Nah. 1.9 Que méditez-vous contre l'Eternel? C'est lui qui détruit. La détresse ne paraîtra pas deux fois.
Nah. 1.10 Car entrelacés comme des épines, Et comme ivres de leur vin, Ils seront consumés Comme la paille sèche, entièrement.
Nah. 1.11 De toi est sorti Celui qui méditait le mal contre l'Eternel, Celui qui avait de méchants desseins.
Nah. 1.12 Ainsi parle l'Eternel: Quoique intacts et nombreux, Ils seront moissonnés et disparaîtront. Je veux t'humilier, Pour ne plus avoir à t'humilier...
Nah. 1.13 Je briserai maintenant son joug de dessus toi, Et je romprai tes liens...
Nah. 1.14 Voici ce qu'a ordonné sur toi l'Eternel: Tu n'auras plus de descendants qui portent ton nom; J'enlèverai de la maison de ton dieu les images taillées ou en fonte; Je préparerai ton sépulcre, car tu es trop léger.

NAHUM 2


Nah. 2.1 Voici sur les montagnes Les pieds du messager qui annonce la paix! Célèbre tes fêtes, Juda, accomplis tes voeux! Car le méchant ne passera plus au milieu de toi, Il est entièrement exterminé...
Nah. 2.2 Le destructeur marche contre toi. Garde la forteresse! Veille sur la route! Affermis tes reins! Recueille toute ta force!...
Nah. 2.3 Car l'Eternel rétablit la gloire de Jacob Et la gloire d'Israël, Parce que les pillards les ont pillés Et ont détruit leurs ceps....
Nah. 2.4 Les boucliers de ses héros sont rouges, Les guerriers sont vêtus de pourpre; Avec le fer qui étincelle apparaissent les chars, Au jour qu'il a fixé pour la bataille, Et les lances sont agitées.
Nah. 2.5 Les chars s'élancent dans la campagne, Se précipitent sur les places; A les voir, on dirait des flambeaux, Ils courent comme des éclairs...
Nah. 2.6 Il se souvient de ses vaillants hommes, Mais ils chancellent dans leur marche; On se hâte vers les murs, Et l'on se prépare à la défense....
Nah. 2.7 Les portes des fleuves sont ouvertes, Et le palais s'écroule!...
Nah. 2.8 C'en est fait: elle est mise à nu, elle est emmenée; Ses servantes gémissent comme des colombes, Et se frappent la poitrine.
Nah. 2.9 Ninive était jadis comme un réservoir plein d'eau.... Les voilà qui fuient.... Arrêtez! arrêtez!... Mais nul ne se retourne....
Nah. 2.10 Pillez l'argent! Pillez l'or! Il y a des trésors sans fin, Des richesses en objets précieux de toute espèce.
Nah. 2.11 On pille, on dévaste, on ravage! Et les coeurs sont abattus, Les genoux chancellent, Tous les reins souffrent, Tous les visages pâlissent.
Nah. 2.12 Qu'est devenu ce repaire de lions, Ce pâturage des lionceaux, Où se retiraient le lion, la lionne, le petit du lion, Sans qu'il y eût personne pour les troubler?
Nah. 2.13 Le lion déchirait pour ses petits, Etranglait pour ses lionnes; Il remplissait de proie ses antres, De dépouilles ses repaires.
Nah. 2.14 Voici, j'en veux à toi, dit l'Eternel des armées; Je réduirai tes chars en fumée, L'épée dévorera tes lionceaux, J'arracherai du pays ta proie, Et l'on n'entendra plus la voix de tes messagers.

NAHUM 3


Nah. 3.1 Malheur à la ville sanguinaire, Pleine de mensonge, pleine de violence, Et qui ne cesse de se livrer à la rapine!...
Nah. 3.2 On entend le bruit du fouet, Le bruit des roues, Le galop des chevaux, Le roulement des chars.
Nah. 3.3 Les cavaliers s'élancent, l'épée étincelle, la lance brille... Une multitude de blessés!... une foule de cadavres!... Des morts à l'infini!... On tombe sur les morts!...
Nah. 3.4 C'est à cause des nombreuses prostitutions de la prostituée, Pleine d'attraits, habile enchanteresse, Qui vendait les nations par ses prostitutions Et les peuples par ses enchantements.
Nah. 3.5 Voici, j'en veux à toi, dit l'Eternel des armées, Je relèverai tes pans jusque sur ton visage, Je montrerai ta nudité aux nations, Et ta honte aux royaumes.
Nah. 3.6 Je jetterai sur toi des impuretés, je t'avilirai, Et je te donnerai en spectacle.
Nah. 3.7 Tous ceux qui te verront fuiront loin de toi, Et l'on dira: Ninive est détruite! Qui la plaindra? Où te chercherai-je des consolateurs?
Nah. 3.8 Es-tu meilleure que No-Amon, Qui était assise au milieu des fleuves, Entourée par les eaux, Ayant la mer pour rempart, La mer pour murailles?
Nah. 3.9 L'Ethiopie et les Egyptiens innombrables faisaient sa force, Puth et les Libyens étaient ses auxiliaires.
Nah. 3.10 Et cependant elle est partie pour l'exil, elle s'en est allée captive; Ses enfants ont été écrasés au coin de toutes les rues; On a jeté le sort sur ses nobles, Et tous ses grands ont été chargés de chaînes.
Nah. 3.11 Toi aussi, tu seras enivrée, tu te cacheras; Toi aussi, tu chercheras un refuge contre l'ennemi.
Nah. 3.12 Toutes tes forteresses Sont des figuiers avec les primeurs; Quand on les secoue, Elles tombent dans la bouche de qui veut les manger.
Nah. 3.13 Voici, ton peuple, ce sont des femmes au milieu de toi; Les portes de ton pays s'ouvrent à tes ennemis; Le feu consume tes verrous.
Nah. 3.14 Puise de l'eau pour le siège! Répare tes forteresses! Entre dans la boue, foule l'argile! Rétablis le four à briques!
Nah. 3.15 Là, le feu te dévorera, L'épée t'exterminera, Te dévorera comme des sauterelles. Entasse-toi comme les sauterelles! Entasse-toi comme les sauterelles!
Nah. 3.16 Tes marchands, plus nombreux Que les étoiles du ciel, Sont comme la sauterelle qui ouvre les ailes et s'envole.
Nah. 3.17 Tes princes sont comme les sauterelles, Tes chefs comme une multitude de sauterelles, Qui se posent sur les haies au temps de la froidure: Le soleil paraît, elles s'envolent, Et l'on ne connaît plus le lieu où elles étaient.
Nah. 3.18 Tes bergers sommeillent, roi d'Assyrie, Tes vaillants hommes reposent; Ton peuple est dispersé sur les montagnes, Et nul ne le rassemble.
Nah. 3.19 Il n'y a point de remède à ta blessure, Ta plaie est mortelle. Tous ceux qui entendront parler de toi Battront des mains sur toi; Car quel est celui que ta méchanceté n'a pas atteint?
Chapitres : 1 2 3

NAHUM 1

Le livre de Nahum le prophète. 1:1 La charge de Ninive, qui est le Livre de la vision de Nahum Elkosien. 1:2 Le Dieu Fort est jaloux, et l’Éternel est vengeur, l’Éternel est vengeur, et il a la fureur à son commandement: l’Éternel se venge de ses adversaires, et la garde à ses ennemis. 1:3 L’Éternel est tardif à colère, et grand en force, mais il ne tient nullement le coupable pour innocent: l’Éternel marche parmi les tourbillons et les tempêtes, et les nuées sont la poudre de ses pieds. 1:4 Il tance la mer, et la fait tarir, et il dessèche tous les fleuves: Basan et Carmel sont rendus languissants, la fleur du Liban est aussi rendue languissante. 1:5 Les montagnes tremblent à cause de lui, et les coteaux s’écoulent: la terre monte en feu à cause de sa présence, la terre, dis-je, habitable, et tous ceux qui y habitent. 1:6 Qui subsistera devant son indignation? et qui demeurera ferme dans l’ardeur de sa colère? sa fureur se répand comme un feu, et les rochers se brisent devant lui. 1:7 L’Éternel est bon, il est une forteresse au temps de la détresse, et il connaît ceux qui se retirent vers lui. 1:8 Il s’en va passer comme un débordement d’eaux; il réduira son lieu à néant, et fera que les ténèbres poursuivront ses ennemis. 1:9 Que pourriez-vous machiner contre l’Éternel? c’est lui qui réduit à néant: la détresse n’y retournera point une seconde fois. 1:10 Car étant entortillés comme des épines, et ivres selon qu’ils ont accoutumé de s’enivrer, ils seront consumés entièrement comme la paille sèche. 1:11 De toi est sorti celui qui machine du mal contre l’Éternel, et qui met en avant un méchant conseil. 1:12 Ainsi a dit l’Éternel: Encore qu’ils soient en paix, et en grand nombre, ils seront certainement retranchés, et on passera tout outre: or je t’ai affligée, mais je ne t’affligerai plus. 1:13 Mais maintenant je romprai son joug de dessus toi, et mettrai en pièces tes liens. 1:14 Car l’Éternel a donné commission contre toi; il n’en naîtra plus de ton nom: je retrancherai de la maison de tes dieux les images de taille et de fonte; je ferai de cette maison-là ton sépulcre, après que tu seras tombé dans le mépris. 1:15 Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, et qui publie la paix! Toi Juda, célèbre tes fêtes solennelles, et rends tes voeux: car les méchants garnements ne passeront plus à l’avenir au milieu de toi, ils sont entièrement retranchés.

NAHUM 2

2:1 Le destructeur est monté contre toi: garde la forteresse, prends garde aux avenues, fortifie tes reins, ramasse toutes tes forces. 2:2 Car l’Éternel a abaissé la fierté de Jacob comme la fierté d’Israël: parce que les videurs les ont vidés, et qu’ils ont ravagé leurs sarments. 2:3 Le bouclier de ses hommes forts est rendu rouge: ses hommes vaillants sont teints de vermillon: les chariots marcheront avec un feu de torches, au jour qu’il aura rangé ses batailles, et que les sapins branleront. 2:4 Les chariots courront comme des enragés dans les rues, et s’entre-heurteront dans les places, ils seront, à les voir, comme des flambeaux, et courront comme des éclairs. 2:5 Il se souviendra de ses braves gens, mais eux trébucheront en chemin: ils se hâteront de venir à ses murailles, et la contre-défense sera toute prête. 2:6 Les portes des fleuves sont ouvertes, et le palais s’est fondu. 2:7 On y a fait tenir chacun debout, la Reine a été emmenée prisonnière, on l’a fait monter, et ses servantes l’ont accompagnée, comme avec une voix de colombe, en battant le tambour sur leurs poitrines. 2:8 Or Ninive, depuis qu’elle a été bâtie, a été comme un vivier d’eaux; mais ils s’enfuient: Arrêtez-vous, arrêtez-vous: mais il n’y a personne qui tourne visage. 2:9 Pillez l’argent, pillez l’or; que l’on ne cesse point de s’en équiper, qu’on se fasse brave de toutes les choses de prix. 2:10 Qu’elle soit toute vidée et revidée, même toute épuisée; que leur coeur se fonde, que leurs genoux se heurtent l’un contre l’autre; que le tourment soit dans les reins de tous, et que les visages d’eux tous deviennent noirs comme un pot qui a été mis sur le feu. 2:11 Où est le repaire des lions, et le viandis des lionceaux, dans lequel se retiraient les lions, et où se tenaient les vieux lions, et les faons des lions, sans qu’aucun les effarouchât? 2:12 Les lions ravissaient tout ce qu’il fallait pour leurs faons, et étranglaient les bêtes pour leurs vielles lionnes, et ils remplissaient leurs tanières de proie, et leurs repaires de rapine. 2:13 Voici, j’en veux à toi, dit l’Éternel des armées, et je brûlerai tes chariots, et ils s’en iront en fumée, et l’épée consumera tes lionceaux; je retrancherai de la terre ta proie, et la voix de tes ambassadeurs ne sera plus entendue.

NAHUM 3

3:1 Malheur à la ville sanguinaire qui est toute pleine de mensonge, et toute remplie de proie: la rapine ne s’en retirera point: 3:2 Ni le bruit du fouet, ni le bruit impétueux des roues, ni les chevaux battant des pieds, ni les chariots sautelants. 3:3 Ni les gens de cheval faisant bondir leurs chevaux, ni l’épée brillante, ni la hallebarde étincelante, ni la multitude des blessés à mort, ni le grand nombre des corps morts, et il n’y aura nulle fin aux corps morts, de sorte qu’on trébuchera sur leurs corps. 3:4 À cause de la multitude des paillardises de cette paillarde gracieuse, de cette maîtresse sorcière, qui vendait les nations par ses paillardises, et les familles par ses sorcelleries. 3:5 Voici, j’en veux à toi, dit l’Éternel des armées, et je retrousserai tes pans sur ton visage, et découvrirai ta nudité aux nations, et ton ignominie aux Royaumes. 3:6 Et je jetterai sur toi les abominations, et te déshonorerai, et te ferai être comme de l’ordure. 3:7 Et il arrivera que quiconque te verra s’éloignera de toi, et dira: Ninive est détruite: qui aura compassion d’elle? D’où te chercherai-je des consolateurs? 3:8 Vaux-tu mieux que No la nourricière, située entre les fleuves, qui a les eaux à l’entour de soi, dont la mer est le rempart, à qui la mer sert de murailles? 3:9 Sa force était Cus et l’Égypte, et une infinité d’autres peuples: Put et les Libyens sont allés à ton secours. 3:10 Elle-même aussi a été transportée, elle s’en est allée en captivité: même ses enfants ont été écrasés aux carrefours de toutes les rues, et on a jeté le sort sur ses gens honorables, et tous ses plus grands ont été liés de chaînes. 3:11 Toi aussi tu seras enivrée, tu te tiendras cachée, et tu chercheras du secours contre l’ennemi. 3:12 Toutes tes forteresses seront comme des figues, et comme des premiers fruits, qui étant secoués, tombent dans la bouche de celui qui les veut manger. 3:13 Voici, ton peuple sera comme autant de femmes au milieu de toi: les portes de ton pays seront toutes ouvertes à tes ennemis: le feu consumera tes barres. 3:14 Puise-toi de l’eau pour le siège, fortifie tes remparts, enfonce le pied dans la terre grasse, et foule l’argile, et rebâtis la briqueterie. 3:15 Là le feu te consumera; l’épée te retranchera, elle te dévorera comme le hurbec dévore les arbres. Qu’on s’amasse comme les hurbecs, amasse-toi comme les sauterelles. 3:16 Tu as multiplié tes négociants en plus grand nombre que les étoiles des cieux: les hurbecs s’étant répandus ont tout ravagé, et puis ils s’en sont envolés. 3:17 Tes couronnes sont comme des sauterelles, et tes capitaines comme de grandes sauterelles qui se campent dans les cloisons au temps de la fraîcheur, et qui, lorsque le soleil est levé, s’écartent, de sorte qu’on ne connaît plus le lieu où elles ont été. 3:18 Tes pasteurs se sont endormis, ô Roi d’Assur; tes hommes illustres se sont tenus dans leurs tentes: ton peuple est dispersé par les montagnes, et il n’y a personne qui le rassemble. 3:19 Il n’y a point de remède à ta blessure, ta plaie est douloureuse: tous ceux qui entendront parler de toi battront des mains sur toi: car sur qui est-ce que ta malice n’a point passé continuellement?
Chapitres : 1 2 3

NAHUM

NAHUM 1

1 L’oracle touchant Ninive ; livre de la vision de Nahum, l’Elkoshite.*
— v. 1 : date : A.C. 730, environ (?).

2 C’est un *Dieu jaloux et vengeur que l’Éternel ; l’Éternel est vengeur et plein de furie ; l’Éternel tire vengeance de ses adversaires et garde sa colère contre ses ennemis.

3 L’Éternel est lent à la colère et grand en puissance, et il ne tiendra nullement [le coupable] pour innocent. L’Éternel, — son chemin est dans le tourbillon et dans la tempête, et la nue est la poussière de ses pieds.
4 Il tance la mer et la dessèche, et fait tarir toutes les rivières. Basan et le Carmel languissent, et la fleur du Liban languit.
5 Les montagnes tremblent devant lui, et les collines se fondent ; et devant sa face la terre se soulève, et le monde et tous ceux qui y habitent.
6 Qui tiendra devant son indignation, et qui subsistera devant l’ardeur de sa colère ? Sa fureur est versée comme le feu, et devant lui les rochers sont brisés.

7 L’Éternel est bon, un lieu fort au jour de la détresse, et il connaît ceux qui se confient en lui ;
8 mais, par une inondation débordante, il détruira entièrement* son lieu**, et les ténèbres poursuivront ses ennemis.
9 Qu’imaginez-vous contre l’Éternel ? Il détruira entièrement ; la détresse ne se lèvera pas deux fois.
10 Quand même ils sont comme des ronces entrelacées, et comme ivres de leur vin, ils seront dévorés comme du chaume sec, entièrement.
11 De toi* est sorti celui qui imagine du mal contre l’Éternel, un conseiller de Bélial**.
12 Ainsi dit l’Éternel : Qu’ils soient intacts, et ainsi nombreux, ils seront retranchés et ne seront plus. Et si je t’ai affligé*, je ne t’affligerai plus.
13 Et maintenant je briserai son joug de dessus toi, et je romprai tes liens.
14 Et l’Éternel a commandé à ton* égard : on ne sèmera plus [de semence] de ton nom. De la maison de ton dieu je retrancherai l’image taillée et l’image de fonte, je préparerai ton sépulcre, car tu es vil.
— v. 8* : voir la note à Jér. 4:27. — v. 8**, 11* : de Ninive. — v. 11** : ou : de méchanceté. — v. 12 : c’est-à-dire : toi, Juda. — v. 14 : l’Assyrien, la puissance assyrienne et ses idoles.

15 Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, de celui qui annonce la paix ! Juda, célèbre tes fêtes, acquitte tes vœux ; car le méchant* ne passera plus par toi, il est entièrement retranché.
— v. 15 : hébreu : Bélial.

*

NAHUM 2

1 Celui qui brise est monté contre toi*: garde la forteresse, surveille le chemin, fortifie tes reins, affermis beaucoup ta puissance.
2 Car l’Éternel a ramené la gloire de* Jacob comme la gloire d’Israël** ; car ceux qui dépouillent les ont dépouillés et ont gâté leurs sarments.
3 Le bouclier de ses* hommes forts est teint en rouge, les hommes vaillants sont vêtus d’écarlate, l’acier fait étinceler les chars, au jour où il se prépare, et les [lances de] cyprès sont brandies.
4 Les chars s’élancent avec furie dans les rues, ils se précipitent sur les places ; leur apparence est comme des torches, ils courent comme des éclairs. —
5 Il* pense à ses vaillants hommes : ils trébuchent dans leur marche, ils se hâtent vers la muraille, et l’abri** est préparé.
6 Les portes des fleuves sont ouvertes, et le palais s’effondre.
7 C’est arrêté : elle* sera mise à nu, elle sera emmenée, et ses servantes gémiront comme la voix des colombes, en se frappant la poitrine.
— v. 1 : litt.: ta face. — v. 2* : quelques-uns : est retourné à la gloire de. — v. 2** : ou : a détourné l’orgueil de Jacob comme l’orgueil d’Israël. — v. 3 : c’est-à-dire de l’Éternel (qui les envoie). — v. 5* : l’Assyrien, «le méchant» (1:15), ou «le roi» (3:18). — v. 5** : l’abri pour la défense des assiégés. — v. 7 : Ninive.

8 Or, dès le jour où elle exista, Ninive a été comme une mare d’eau. Mais ils fuient… Arrêtez ! Arrêtez ! Mais personne ne se retourne.
9 Pillez l’argent, pillez l’or ! Il n’y a pas de fin au splendide arroi de toute sorte d’objets d’agrément.
10 [Elle est] vidée, et dépouillée, et dévastée ! Et le cœur se fond, et les genoux sont tremblants, et une poignante douleur est dans tous les reins, et tous les visages pâlissent.

11 Où est le repaire des lions, et le lieu où se repaissaient les lionceaux, où se promenaient le lion, la lionne, [et] le petit du lion, sans que personne les effrayât ?
12 Le lion déchirait suffisamment pour ses petits, et étranglait pour ses lionnes, et remplissait de proie ses antres, et de bêtes déchirées ses repaires.
13 Voici, j’en veux à toi, dit l’Éternel des armées ; et je réduirai tes* chars en fumée ; et l’épée dévorera tes lionceaux, et je retrancherai de la terre ta proie ; et la voix de tes messagers ne s’entendra plus.
— v. 13 : litt.: brûlerai ses.

*

NAHUM 3

1 Malheur à la ville de sang, toute pleine de fausseté [et] de violence ! la rapine ne la quitte pas.
2 Bruit du fouet et fracas des roues, et galop des chevaux, et chars qui bondissent ; …
3 le cavalier qui s’élance, et la flamme de l’épée, et l’éclair de la lance, et une multitude de tués, et des monceaux de corps morts, et des cadavres sans fin ! on trébuche sur les cadavres !
4 À cause de la multitude des prostitutions de la prostituée attrayante, enchanteresse, qui vend les nations par ses prostitutions, et les familles par ses enchantements,
5 voici, j’en veux à toi, dit l’Éternel des armées, et je relèverai les pans de ta robe sur ton visage, et je montrerai aux nations ta nudité, et aux royaumes ta honte.
6 Et je jetterai sur toi des ordures, et je t’avilirai, et je te donnerai en spectacle.
7 Et il arrivera que tous ceux qui te verront fuiront loin de toi, et diront : Ninive est dévastée ! Qui la plaindra ? D’où te chercherai-je des consolateurs ?

8 Es-tu meilleure que No-Amon*, qui habitait sur les canaux**, des eaux autour d’elle, — elle qui avait la mer pour rempart, la mer pour sa muraille ?
9 L’Éthiopie* était sa force, et l’Égypte, et il n’y avait pas de fin ; Puth et les Libyens étaient parmi ceux qui l’aidaient**.
10 Elle aussi fut emmenée et s’en alla en captivité ; ses petits enfants aussi furent écrasés aux coins de toutes les rues ; on jeta le sort sur ses hommes honorables, et tous ses grands furent liés de chaînes. —
11 Toi* aussi, tu seras enivrée ; tu seras cachée** ; toi aussi, tu chercheras un lieu fort devant l’ennemi.
12 Toutes tes forteresses sont [comme] des figuiers avec leurs premières figues ; si on les secoue, elles tombent dans la bouche de celui qui les mange.
13 Voici, ton peuple au dedans de toi est [comme] des femmes ; les portes de ton pays sont grandes ouvertes à tes ennemis, le feu dévore tes barres.
14 Puise de l’eau pour le siège, fortifie tes lieux forts, entre dans la glaise et foule l’argile, répare le four à briques.
15 Là, le feu te dévorera, l’épée te détruira ; elle te dévorera comme l’yélek*. Multiplie-toi comme l’yélek, multiplie-toi comme la sauterelle.
16 Tu as augmenté le nombre de tes marchands plus que les étoiles des cieux ; l’yélek se répand, puis s’envole.
17 Tes hommes d’élite sont comme les sauterelles, et tes capitaines sont comme une nuée de gobs* qui campent dans les haies au frais du jour ; le soleil se lève, ils s’envolent, et on ne connaît pas le lieu où ils sont.
18 Tes pasteurs dorment, roi d’Assyrie ! tes vaillants hommes sont couchés là, ton peuple est dispersé sur les montagnes, et personne ne les rassemble.
19 Il n’y a pas de soulagement à ta blessure ; ta plaie est très-maligne ; tous ceux qui entendent parler de toi battent des mains sur toi ; car sur qui ta méchanceté n’a-t-elle pas continuellement passé ?
— v. 8* : c’est-à-dire le dieu Amon de No (Thèbes, en Égypte). — v. 8** : voir la note à Exode 7:19. — v. 9* : hébreu : Cush. — v. 9** : litt.: t’aidaient. — v. 11*: Ninive. — v. 11** : ou : tu te cacheras. — v. 15, 17 : espèce de sauterelle.